Qui est Jean-Pascal Duboil ?

« Fils d’artiste, j’ai grandi parmi les palettes et les pinceaux »

« Les marines et le Vendée Globe sont mes domaines de prédilection… »

Né en 1970, à Mamers (72), Jean-Pascal Duboil s’initie aux techniques du dessin puis de l’aquarelle avec son père, Jean-Claude Duboil à Nogent-le-Rotrou.

Dès l’âge de 11 ans, il participe au salon des Léopards de Deauville, dans la catégorie Dessin où il obtiendra le 4ème Prix.

En 1982, il obtient le Diplôme d’honneur de la ville du Mans pour ses aquarelles exposées au 6ème Salon National d’Arts Plastiques du Maine.

Lire plus…

Skyline La Chaume Les Sables d'Olonne - Aquarelle de Jean-Pascal Duboil
Skyline La Chaume - Les Sables d'Olonne - Aquarelle de Jean-Pascal Duboil
Le Perroquet - Aquarelle de Jean-Pascal Duboil - JP-Artiste.com

La petite aquarelle de la semaine...

Le perroquet

Pour réaliser ce perroquet, l’esquisse au crayon H fut l’étape la plus importante.

J’ai dessiné la quasi totalité des détails sans trop appuyer afin de ne pas rayer le papier d’aquarelle.

Pour la colorisation à l’aquarelle, j’ai travaillé en lavis successifs.
Les teintes les plus claires d’abord puis j’ai attendu que ce soit bien sec pour contraster l’animal.

 

Temps de réalisation : Plusieurs heures

Jean-Pascal

80e anniversaire du D-Day, Débarquement et Bataille de Normandie Dessin original de Jean-Pascal Duboil - JP-Artiste.com
Dessin Original de JP Duboil à l'occasion du 80e anniversaire du D-Day, Débarquement et Bataille de Normandie

Le dessin du mois by JP

80e anniversaire du Débarquement en Normandie

Le dessin original ci-contre a nécessité une quinzaine d’heures réparties sur plusieurs semaines. « Un long travail de recherches, de visionnage de vidéos et films d’époque mais aussi de lectures m’ont permis de préparer ma composition.
Au centre du dessin, un GI américain porte sur ses genoux un petite Française.
En haut à gauche, le littoral normand et la formidable armada des Alliés au matin du 6 juin 44, à droite les parachutistes largués sur la France puis la descente sur la commune de Sainte-Mère-Église avec l’a suspension au clocher de l’église de John Steele.
Au-dessous, la Pointe du Hoc escaladée par 225 Rangers.
À gauche, le Pegasus Bridge (commune de Bénouville) libéré par les commandos britanniques de la 6e Airborne et dirigés par le Major Howard.
Enfin au bas, le débarquement des soldats américains sur les plages normandes. »
 

Les dernières actus